Consultez votre volume d’impression annuel

lundi 17 novembre 2008
par  G a.k.a Gérard Milhaud
popularité : 35%

Sommaire

Retour sommaire


Le contexte : pourquoi un quota d’impression ?

Depuis la fin de la contribution pédagogique (rentrée 2008), certains services ESIL à destination des étudiants et auparavant financés par cette ligne budgétaire ont dû être revus à la baisse.

C’est le cas en particulier de l’impression : il a été décidé et acté en bureau ESIL (Octobre 2008) que les étudiants disposeraient désormais d’un quota maximum d’impression annuel (1er Septembre au 31 Août) de 300 pages toutes imprimantes étudiantes confondues. Ce nombre correspondant, selon l’équipe pédagogique, aux besoins nécessaires dans le strict cadre des enseignements.

Retour sommaire


Comment savoir où j’en suis ???

La FIRME a mis en place une base de données et une interface WEB à accès personnalisé permettant à l’utilisateur qui s’y connecte de savoir très précisément combien de pages il a imprimé depuis le début de l’année universitaire courante (fixée au 01/09 chaque année).

La consultation est multi-critères et permet de voir simplement le total des pages aussi bien que les totaux classés par imprimante (ou par machine, ou par jour, ou toute combinaison de ces critères de classement).

Le nombre de pages est mis à jour en temps réel dans la base.

Retour sommaire


Que se passe-t-il lorsque je dépasse mon quota ?

Contrairement à ce qui a avait été dit en bureau, le compte ne sera pas bloqué lors du dépassement du quota. Nous avons trouvé une solution technique pour invalider les droits d’impression Windows et Linux sans besoin de désactiver le compte.

Le volume d’impression étant calculé en temps réel, une impression peut vous être refusée si elle fait dépasser votre quota annuel. Ce refus vous sera immédiatement notifié par mail.

Un léger dépassement de quota est autorisé afin qu’un programme lancé chaque jour vérifie les dépassements de quota. Pour chaque dépassement constaté :
- les droits d’impression du compte sont retirés jusqu’à la rentrée suivante ;
- un mail d’information est envoyé à l’étudiant ;
- un mail d’information est envoyé au directeur du département correspondant et à la FIRME.

Ceci permet de ne pas multiplier les mails de refus d’impressions et d’accélérer le processus de contrôle à chaque demande d’impression.

Retour sommaire


Que se passe-t-il si moi, personnel ESIL, me connecte à cette interface ??

Les personnels ont aussi accès à l’interface qui leur fournira leurs informations d’impression sur les imprimantes des salles informatiques, exactement comme pour les étudiants. La seule différence est qu’il n’y a pas de quota défini pour eux.

Retour sommaire


Accès à l’interface de consultation

http://la.firme.perso.esil.univmed....

Retour sommaire


FAQ

Combien de pages me sont-elles décomptées pour une impression recto-verso ?

1 page sous Windows et Linux.

Retour sommaire


Combien de pages me sont-elles décomptées pour une impression formatées de n pages de texte par page physique ?

1 seule page sous Windows et Linux. Voilà une bonne manière de ménager son quota et de diminuer son empreinte écologique du même coup...

Retour sommaire


Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à imprimer plus de 50 pages à la fois ?

Lorsque vous demandez l’impression d’un document, celui-ci passe par un serveur qui va le traduire dans un langage compréhensible par l’imprimante. Or, il arrive que cette traduction soit erronée et donc non interprétée par l’imprimante qui va alors débiter un très grand nombre de pages remplies de signes cabalistiques. Il n’est pas possible de savoir si une traduction est erronée avant que l’impression ne soit effective. Par contre, le nombre de pages que cela va engendrer est, lui, connu. Donc, une façon de vous prémunir d’une impression inutile qui augmenterait lourdement votre volume d’impression, est de fixer un nombre de pages au-dessus duquel il est probable qu’il y ait eu dysfonctionnement.

Lorsque le serveur détermine qu’il y a plus de 50 pages à imprimer, il annule la demande d’impression et vous envoie un mail pour vous le signaler. 2 cas de figures sont possibles :
- il y a bien eu un dysfonctionnement car votre document comporte moins de 50 pages. Vous pouvez vous contentez de savoir que vous avez préservé votre quota et jeter le mail, ou bien, faire suivre celui-ci à la.firme@esil.univmed.fr afin que nous cernions au mieux les documents qui posent problème.
- votre document comporte plus de 50 pages : il faut l’imprimer par tranches de 50 pages.

Retour sommaire


Quelle est la solution utilisée pour faire de l’accounting d’impression ? Combien coûte-t-elle à l’ESIL ?
- C’est un serveur CUPS (Common Unix Printing System, logiciel libre et gratuit) qui fédère toutes les imprimantes et les impressions, aussi bien sous Windows que sous Linux. Le serveur n’intègre pas de fonctionnalités d’accounting.
- La solution d’accounting est libre et intégralement développée par la FIRME à partir des logiciels libres ghostscript, pkpgcounter et tea4cups. L’interface Web est en PHP et le programme de contrôle en PERL.
- Cette solution, ne nécessitant aucun achat logiciel, n’a donc coûté à l’ÉSIL que du temps ingénieur interne (approx. 1 semaine/ingénieur).

Retour sommaire



Brèves

3 mai 2004 - Exportation en PDF

Désormais l’exportation des articles de ce site en pdf via le lien que l’on trouve au bas de (...)