Modifier la configuration logicielle en 4 étapes

jeudi 14 octobre 2004
par  f
popularité : 17%

C’est ici, enfin, que vous allez apprendre à supprimer Office XP, ajouter OPenOffice et FileZilla en 2 clics sur une machine ou un groupe de 100 machines... Vous pourrez aussi par cette même interface et toujours dans un souci d’économie de clics, installer un OS (prépackagé dans une image de base bien sûr) sur l’ensemble des machines sélectionnés... Cliquez donc sur le sésame, l’item de menu Modification de la configuration logicielle...

Etape 0 : Sélection des machines et de la distribution

- Choisissez un ordinateur ou un groupe d’ordinateurs pour lequel vous voulez modifiez la configuration logicielle. Vous aurez la possibilité de déselectionner des ordinateurs du groupe choisi dans l’étape suivante (i.e. vous avez la possibilité de constituer un groupe (éphémère) d’ordinateurs le temps de la modification logicielle). Pour sélectionner tous les ordinateurs, sélectionner le groupe tous les ordinateurs : un ordinateur appartient toujours à ce groupe.
- Choississez la distribution (= système d’exploitation + version) sur laquelle vous allez modifier la configuration logicielle.
- Un fois ces choix faits, cliquez sur VALIDER pour passer à l’étape suivante.

Etape 1 : Choix des machines OK et des partitions

La page affiche la liste des ordinateurs contenus dans le groupe choisi, ou simplement l’ordinateur choisi. A gauche, trois icones possibles pour trois cas de figures :
-  Ordinateur OK le status de l’ordinateur est OK. On peut le déselectionner en décochant la case de la colonne Sélection. Si on ne l’a pas déselectionné, on choisit la partition sur laquelle la distribution est (indiquée par la présence d’une astérisque) ou sera installée. Dans le cas de Linux, sélectionner la partition / (root) (voir Insérer une machine dans la base JeDDLaJ).
-  Ordinateur a configurer la configuration de actuelle de l’ordinateur ne permet pas l’installation de la distribution, MAIS on peut encore y remédier. Pour cela, cliquez sur l’icone lui-même, et modifiez la configuration de la machine grâce à la nouvelle page qui s’est ouverte et en tenant compte du status de l’ordinateur. Dans les cas Pas de partition adéquate sur cet ordinateur et Pas de partition adéquate libre sur cet ordinateur, modifiez le partitionnement de l’odinateur afin qu’il puisse accueillir un système de fichiers supporté par la distribution (voir Insérer une machine dans la base JeDDLaJ). Une fois la modification faite, fermez la fenêtre, et cliquez sur le bouton ACTUALISER en bas la page. Vous devriez alors vous retrouver dans le cas de figure précédent.
-  Ordinateur verrouillé il n’est pas possible d’utiliser cet ordinateur pour la raison indiquée dans le status.
- Pas d’image de <distribution> : il n’existe pas d’image de base connue dans la base pour cette machine. Il faut en créer une (voir Les images de base : création/insertion).
- Cet ordinateur est en état package ou Cet ordinateur est en état idb : l’ordinateur est utilisé pour la création de packages ou d’images de base, on ne pourra l’utiliser que lorque celui-ci sera sorti de cet état.
- Cet ordinateur est en état en_cours : la machine est en cours d’installation et ne sera disponible que lorsque l’installation sera terminée.
- Cet ordinateur en consultation depuis <ip> : des modifications de la configuration de la machine sont entrain d’être faites par une autre personne depuis le poste dont l’adresse ip est <ip>. La machine ne sera utilisable que lorsque cette personne l’aura libérée. Appuyez sur le bouton ACTUALISER en bas de page pour voir si la situation a évolué.

Une fois les ordinateurs fonctionnels choisis ainsi que leur partition, cliquez sur VALIDER LA SELECTION pour passer à l’étape suivante.

Etape 2 : État actuel / État voulu

La page affiche la liste des logiciels disponibles pour l’OS lié à la distribution choisie ET INSTALLABLES SUR AU MOINS UN DES ORDINATEURS CHOISIS.

Chaque logiciel a un état actuel et un état voulu.
L’etat actuel reflète la présence ou l’absence du logiciel sur la machine ou sur les machines sélectionnées : c’est l’état réel du logiciel. Il n’est donc pas modifiable. L’ensemble des états actuels des logiciels est la configuration logicielle actuelle (ou réelle) des machines sélectionnées.

L’état voulu reflète l’état désiré pour ce logiciel, et l’ensemble de ces états est la configuration logicielle voulue (ou future) des machines sélectionnées. La configuration logicielle voulue, validée par le bouton du bas de page, ne sera effective (pour devenir une configuration logicielle actuelle) sur une machine qu’après reboot de celle-ci. Entre ces deux moments (validation et reboot) la configuration logicielle voulue peut être à nouveau modifiée.

Un icône sous chacun des 2 états représente la présence ou non du logiciel. Dans le cas de la configuration logicielle d’une ordinateur isolé, les icones possibles sont :
-  croix rouge absence du logiciel
-  croix verte présence du logiciel
Mais attention, dans le cas d’un ensemble de machines :
- les configurations logicielles actuelles et voulues peuvent être différentes,
- il existe des logiciels installables seulement sous un sous-ensemble de celles-ci.

Donc, les 2 icônes précédents ne suffisent plus : pour un logiciel, on n’a pas seulement les situations présent partout ou présent nulle part, mais on a aussi présent sur n machines (avec n strictement inférieur au nombre total d’ordinateurs sélectionnés). D’où la présence sous forme d’icône du nombre d’ordinateurs sur lequel le logiciel est ou sera présent.

Afin de déterminer quelles sont les n machines concernées, cliquez sur oeil Michele Morgan.

Une balise Attention ( attention) apparaît lorsque le nombre indiqué sous État actuel est égal a celui affiché sous État voulu mais que les machines concernées sont différentes pour chacun des états. Pour mieux comprendre, imaginons par exemple que l’on ait sélectionné deux machines A et B à la fin de l’étape 1, et que le logiciel L est installé sur A mais pas sur B. Imaginons maintenant 2 cas :
- on veut que L ne soit plus installé sur A et le soit sur B. On a alors : icone 1 1+attention oeil Michele Morgan : L est installé sur 1 machine, L sera installé sur 1 machine mais il s’agit de 2 machines différentes (A et B),
- on veut conserver L sur A, et continuer à ne pas avoir L sur B. On a alors :
icone 1 icone 1 oeil Michele Morgan : L est installé sur 1 machine, L sera installé sur 1 machine et il s’agit de la même machine (A).

Pour changer l’état voulu il suffit de cliquer sur l’icône de la colonne État voulu (la croix verte, ou la croix rouge ou le nombre selon le cas) jusqu’à ce que celui qui symbolise l’état désiré apparaisse.

À noter que pour un logiciel :
- il est toujours possible le désinstaller de tous les ordinateurs de la sélection (choisir croix rouge sous Etat voulu)
- il est toujours possible de le garder dans le même état que celui actuel (choisir icône sous État voulu semblable à celui sous État actuel)
- mais il n’est pas toujours possible de l’installer partout car il peut être spécifique, et donc n’être installable que sur un sous-ensemble de machines (on ne pourra choisir croix verte sous État voulu).

Une fois l’état voulu de chaque logiciel choisi, cliquez sur VALIDER LES MODIFICATIONS.

Le bouton RESET vous permet de repositionner les états voulus tels qu’ils étaient avant vos modifications.

Etape (souple) 3 : un café ou un pastis en regardant JeDDLaJ travailler

Vous pouvez redémarrer vos ordinateurs si vous voulez qu’ils s’installent gentiment selon les souhaits précédemment cliqués, ou bien retourner sur le menu Modification de la configuration logicielle pour modifier vos choix.


Brèves

12 février 2009 - JeDDLaJ passe sur SourceSup à partir de la version 1.6IBE+

La communauté JeDDLaJ manquait jusqu’alors cruellement de certains services et moyens de (...)

12 février 2009 - 11/2/2009 : La version 1.6 IBE+ est disponible !!!

Ça y est. Après tant de mois (18 à peu près...) de gestation, d’hésitations, de :wq et autres (...)

12 février 2009 - JeDDLaJ gagne le concours DEVA => nouvelles fonctionnalités pour vous !!!

JOIE !!! BONHEUR !!! FIERTÉ !!!
JeDDLaJ remporte le concours DEVA (DEVeloppements (...)

9 juillet 2007 - Précision importante sur la compatibilité MySQL 5 de JeDDLaJ 1.4IBE

Dans le cas d’un serveur Rembo sous Windows, 2 moyens pour pouvoir utiliser MySQL 5 :
soit (le (...)

9 juillet 2007 - Déjà le SP1 pour JeDDLaJ 1.4IBE : désormais TPMfOSd-ready !!!

Description
Ce service pack n’apporte principalement qu’une amélioration... mais de taille... (...)