JeDDLaJ gagne le concours DEVA => nouvelles fonctionnalités pour vous !!!

jeudi 12 février 2009

JOIE !!! BONHEUR !!! FIERTÉ !!!

JeDDLaJ remporte le concours DEVA (DEVeloppements Administrateurs systèmes et réseaux de laboratoires de recherche) !!!

DEVA, c’est quoi ? Extrait de la page DEVA :

Objectifs  : Ce projet vise globalement à promouvoir et soutenir certains développements logiciels des administrateurs systèmes et réseaux (ASR) répondant à des besoins métiers ou proches du métier initial et génériques dans les laboratoires de recherche. Dans le contexte favorable du secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche, de nombreux développements sont réalisés par des personnels en place dans les structures. Généralement ces outils ne sont pas diffusés car il manque un petit travail de finition, au risque d’être réinventés ailleurs !

C’est donc quelques 2K€, et pas moins, que nous avons récupéré en Juin 2008.

Pour nous, c’est super.

Pour vous, c’est encore mieux, car cette manne nous a permis de financer d’une part deux stages étudiants d’un mois, et d’autre part un PC puissant pour tester VITE nos développements JeDDLaJ (du coup, vous les aurez plus vite, peut-être...).

Le premier stagiaire, Roland Abi Ramia étudiant à l’ESIL, a développé une mini-distribution Linux dont le but de procéder (via un lspci un peu tuné) à une détection fine des composants des machines clientes, sans reposer sur le mécanisme interne de Rembo (celui de Rembo 2 étant particulièrement peu performant...). Cette mini-distribution est chargée par Rembo sous forme de Ramdisk pour éviter toute installation sur disque dur. Cette nouvelle fonctionnalité (active seulement si le JeDDLaJeur le désire, en fonction du fichier de conf.) a été incluse dans la version 1.6 IBE+ de JeDDLaJ publiée le 11/2/2009.

Le second stagiaire, Jérémy Temam également étudiant à l’ESIL, a développé un client JeDDLaJ permettant, depuis l’interface web, d’envoyer une commande shell quelconque sur une (ou un groupe quelconque de) machine(s). Le client est basé sur un serveur SSH dédié, construit de telle sorte qu’il ne puisse pas interférer avec une installation annexe d’un serveur SSH sur la machine cliente. Le client existe pour nos deux systèmes cibles Windows et Linux et permet d’attaquer les machines clientes de la même manière (modulo que les commandes envoyées sont évidemment différentes d’un OS à l’autre). Cette fonctionnalité sera introduite très bientôt dans un prochain service pack de la version JeDDLaJ 1.6 IBE+.